Bannière

Travaux maritimes / fluviaux

Lamanage

Pilotage

Sauvetage / Surveillance

Bathymétrie

Aquaculture

Home Navires de servitude

Vedettes hydrographiques - Fleuve Congo

2 nouvelles vedettes hydro- graphiques pour le fleuve Congo

 

Le chantier naval Alumarine Shipyard vient d’achever la construction de deux vedettes hydrographiques à destination de la République Démocratique du Congo (RDC).

 

Cette commande avait été attribuée à Alumarine Shipyard au printemps 2012 à l’issue d’un appel d’offres public pour le compte de la « Congolaise des Voies Maritimes » (CVM).

 

Ces vedettes auront pour mission de réaliser des relevés hydrographiques dans le bief maritime du fleuve Congo en vue d’orienter les travaux de dragage et de balisage prévus dans le cadre du développement d’un réseau de transport en RDC (Projet de Transport Multimodal, PTM).

 

Ce projet a pour objectif d’améliorer les connections de transport entre l’est et l’ouest de la RDC, et de développer ainsi les échanges et l’activité économique de cette zone. 150 km de fleuve sont concernées, soit la distance séparant l'embouchure du fleuve Congo, à Banana, jusqu’à l’embouchure et Matadi.

 

Ces vedettes de sondage hydrographique sont équipées chacune d'un système automatique de positionnement GPS et d’équipements de saisie et traitement des données bathymétriques (mesure de la profondeur des fonds marins). Elles permettront également de sonder les chenaux secondaires et les criques de faibles profondeurs.

Alumarine Shipyard a travaillé en étroite collaboration avec CADDEN, spécialiste en bathymétrie et géo référencement.

 

Le contrat avec Alumarine Shipyard intègre aussi la formation des utilisateurs sur l’exploitation bathymétrique et la maintenance.

 

Les vedettes seront prochainement acheminées jusqu’à Boma, en RDC. Après la période de formation, elles commenceront les relevés sur le fleuve Congo à partir du mois de mai 2013.

 

  • CaractĂ©ristiques principales

 

La forme des carènes a été optimisée pour limiter les mouvements de tangage, en situation de sondage en eaux agitées, générant ainsi des relevés plus précis. La concentration des poids au plus bas dans le bateau le rend d’autre part peu sensible au roulis.
La puissance installée permet aux bateaux de se mettre au planning et de réduire les temps de transit.

 

  • Constructions robustes et sur mesure en aluminium
  • Carènes stables gĂ©nĂ©rant le minimum de perturbation autour du transducteur
  • Faible tirant d’eau permettant de sonder dans les zones peu profondes
  • Carènes lisses et sans virures Ă©vitant la formation de bulles d’air dans la zone de sonde
  • Etraves type “pointe de diamant” allongeant la flottaison dynamique et permettant un passage doux dans la clapot

 

Construction Alumarine Shipyard
Architecture François Lucas
Matériaux aluminium
Longueur hors tout 7.80 m
Largeur hors tout 2.80 m
Tirant d'eau 0.80 m
Déplacement lège 4 t
Motorisation 2 x 115 cv V drive
Vitesse de service 8-10 nds
Autonomie 200 km
Conformité division 222

 

  • Photos

 



Partager cet article