Bannière

Travaux maritimes / fluviaux

Lamanage

Pilotage

Sauvetage / Surveillance

Bathymétrie

Aquaculture

Home Revue de Presse Le Marin - mars 2015

Le Marin - mars 2015

"Alumarine Shipyard, recentré sur le bateau professionnel"

 

"Les deux bâtiments du chantier naval Alumarine Shipyard à Couëron, tournent à plein régime. [...]

 

Après avoir recentré l'activité de Couëron sur les bateaux professionnels, Alumarine Shipyard dispose d'un bon carnet de commandes. Un navire à passagers de 28 mètres est destiné à la Communauté de Communes des Deux Vallées Oise). Hybride (diesel et électrique), ce dernier ne dégagera aucune émission de CO2 pendant son exploitation..."

 

 

 

"Stéphan Constance, fondateur du groupe et directeur général d'Alumarine Shipyard, voit dans ce chantier "une priorité stratégique": "nous pouvons utiliser les différentes compétences de chacune de nos différentes unités, éclater nos activités et également prendre des affaires qui dépasseraient les possibilités de chacun des chantiers. Nous avons une véritable synergie de groupe.

 

Actuellement, le chantier tourne à pleine capacité avec un effectif de 25 salariés.

Nous avons recruté 10 personnes depuis la reprise et on recherche des soudeurs aluminium, des chaudronniers et des spécialistes bureaux d'études. Entre 5 et 10 embauches sont prévues."

 

Après avoir recentré l'activité de Couëron sur les bateaux professionnels, Alumarine Shipyard dispose d'un bon carnet de commandes. Un navire à passagers de 28 mètres est destiné à la Communauté de Communes des Deux Vallées Oise). Hybride (diesel et électrique), ce dernier ne dégagera aucune émission de CO2 pendant son exploitation.

A ses cotés, se trouve un bateau polyvalent de travaux maritimes pour La Réunion, une coque pour un voilier de 52 pieds et 6 modules aluminium pour l'hôtellerie flottante aux Caraïbes.

Des négociations pour d'autres projets étant en cours, Stéphan Constance affiche son ambition de poursuivre "le développement du chantier."

 

Eric Martin - Le Marin Hors série Chantiers navals - 03/2015



Partager cet article